Bienvenue à Haversin et dans la région

Contacts

 
Haversin, Haid Serinchamps
Brocante du 1er mai à Haversin
Halloween
Un peu d'histoire sur la région
Les activités récréatives
Serinchamps
Chapelle Saint-Lambert
Patrimoine
 
Mes recherches - mes publications
Les ASBL et associations
Haversiquoitous
 
Ciney et les villages
Entité de Ciney à la belle époque
Cercle Historique de Ciney
 
 

Rochefort et les villages

L'entité de Rochefort à la belle époque
Buissonville - Forzée
 
Rochefort-histoire
 
 
 
 
Où se trouve Haversin ?
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le cortège « Halloween » défilera le samedi 26 octobre, entre 13 h 30 et 16 h.

Les enfants, déguisés en sorcières, fantômes ou monstres en tous genres, défileront dans les rues d’Haversin.

Départ du cortège à 13 h 30 (devant l’école communale).

Itinéraire:  Quartier de Ribaucourt (uniquement la 1re rue en venant de la rue des Écoles , rue de Barvaux, rue de Pessoux, quartier du Beaujolais, rue de Pessoux, rue du Saivray, rue de Barvaux et retour à la salle « La Traverse », vers 15 h 30. 

Vers 15 h 30 : potage au potiron, gratuit pour tous.

Vers 16h :  concours de déguisements pour les enfants –   distribution des prix.

Distribution des friandises après l’animation, vers 16h30, aux enfants qui ont participé au cortège.

 

Invitation à tous.   

ASBL    HAVERSIQUOITOUS  083-688920

Saint Nicolas a annoncé sa venue à Haversin. 

Il ira, accompagné de son cheval, ainsi que de père Fouettard, à la rencontre des enfants pour distribuer des friandises. Il a divisé le village en deux.  Le côté « Sinsin », par rapport à la ligne SNCB, sera fait le dimanche 10 novembre, à partir de 13 h ; le côté « Haid », le dimanche 17 novembre, à partir de 13 h.  En cas de mauvais temps, il reportera l’organisation au 24 novembre. Des membres de l’ASBL Haversiquoitous guideront Saint-Nicolas dans les rues de notre village, vers les maisons où il devra rencontrer les enfants (nés entre 2008 et 2019).

 ATTENTION - TRES IMPORTANT

Depuis quelques mois, le Règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD) est entré en vigueur. Pour notre ASBL, il n’est plus possible d’avoir la liste des enfants auxquels Saint-Nicolas aimerait rendre visite. Il est donc obligatoire de nous informer si vous souhaitez que Saint-Nicolas rencontre vos enfants. Dès lors, si vous souhaitez la visite du grand Saint, il est absolument impératif de compléter le formulaire ci-joint, AVANT LE 5 NOVEMBRE. Si vous êtes indisponible le 10 ou le 17 novembre, vous pouvez nous rejoindre, à l’autre date, sur l’autre partie du circuit, merci de l’indiquer sur le formulaire d’inscription. Comme les autres années, seuls les enfants d’Haversin, né en 2008 et après, sont concernés. Saint-Nicolas se fera un plaisir d’offrir des friandises aux autres enfants présents.

 Le formulaire doit obligatoirement être déposé, avant le 5 novembre, à une des adresses qui suit :

  1. Kuypers Wilma – quartier de Ribaucourt, n° 85.
  2. Dechamps Amélie – rue du Saivray, n° 39.
  3. Collard Amand – rue de Barvaux, n° 163.
  4. Si vous ne savez pas vous déplacer, vous pouvez inscrire votre famille, par courriel, à l’adresse amand.collard@skynet.be, en mentionnant toutes les informations demandées ou en numérisant le formulaire.

 

LES INFORMATIONS DEMANDÉES NE SERVIRONT QUE POUR LA VISITE

DE SAINT-NICOLAS.  NOTRE ASBL S’ENGAGE À NE PAS LES DIVULGUER.

 

ORGANISATION : Le Comité de l’ASBL HAVERSIQUOITOUS

En cas de modifications (mauvais temps), voyez le site www : haversin.eu      /     083-688920

Nous restons à votre entière disposition pour toutes informations complémentaires (083-688920).

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

FORMULAIRE D’INSCRIPTION

 

La famille _________________________________________ , habitant rue ___________________________ n°  ______                        contact téléphonique ou courriel (pas obligatoire)___________________________souhaite le passage de Saint-Nicolas.

Voici le prénom de mes enfants nés en 2008 et après, ainsi que la date de naissance (le cadeau n’est pas le même pour les plus petits).

 

1.__________________________________________  Date de naissance : ____________________________

2.__________________________________________  Date de naissance : ____________________________

3.__________________________________________  Date de naissance : ____________________________

4. __________________________________________ Date de naissance : ____________________________

5.__________________________________________  Date de naissance : ____________________________

Merci de cocher une des deux cases :  Je serais présent à mon domicile         Je vous rejoindrai, sur le circuit

 

HAVERSIN   1er mai 2020 

25e brocante - 600 exposants en 2019.

IMPORTANT : LES FORMULAIRES DES INSCRIPTIONS POUR LES EXPOSANTS SERONT ENVOYES DEBUT MARS 2020   Uniquement les particuliers, pas de neuf, pas de nourriture)

*****************************************
Le Cercle historique de Ciney vient de publier son nouvel ouvrage.  

Le Cercle historique a le plaisir de vous présenter son 137e cahier. Nos passionnés d’histoire vont, une fois de plus, vous faire découvrir notre région. Voici un aperçu des recherches présentées.

 Il y a septante-cinq ans, un drame épouvantable s’est déroulé à Jannée et à Pessoux.

Dans la nuit du 26 au 27 août 1944, les troupes du commandant Bodart quittent les bois de Chevetogne pour se réfugier dans le bois de l’Abîme, entre Haversin et Jannée. Pour couvrir leur fuite, les maquisards sèment des clous à trois pointes. Ceux-ci perforent les pneus les plus solides. Les S.S. sont dans une furie indescriptible.

Le matin, les combats débutent dans les bois de Jannée. Deux mille S.S. se ruent à l’assaut de 140 maquisards, faisant partie de l’Armée Secrète. Le Groupe A perd neuf résistants. L’ennemi laisse sur le terrain 187 hommes, tués ou blessés.

Pendant ces combats, une partie des S.S., aidés par les gardes wallonnes, se rendent à Pessoux ! L’église est fouillée : un clou est découvert…

Les représailles sont effroyables ! Quarante-quatre otages de Pessoux et de Jannée sont déportés en Allemagne… Seuls six reviendront de cet enfer, dans un état lamentable…

Le but de cette étude est d’honorer tous ceux qui ont donné leur vie pour notre patrie, nos soldats, nos prisonniers, nos résistants, qui ont vécu ce cauchemar. Il faut perpétuer le souvenir de ce désastre : plus jamais ça !


144 pages
10 €

Voici le sommaire de cet article.

1-. Les premiers jours de la guerre à Pessoux…; 1.1.- L’exode; 1.2.- Les militaires prisonniers de guerre; 1.3.- L’enlèvement des cloches; 2.- La bataille de Jannée et les victimes; 2.1.- Le monument de l’Armée secrète à Jannée; 2.2.- Les victimes des combats de Jannée; 3.- La tragédie de Pessoux…; 3.1.- L’enlèvement des hommes de Pessoux et de Jannée; 3.2.- Le départ et la vie en enfer…; 3.3.- L’interminable attente… ; 3.4.- La recherche des corps des victimes; 4.- Les déportés et les victimes du 27 août 1944; 4.1.- Les arrestations du 28 août, à Jannée; 4.2.- Les martyrs; 4.3.- Quelques camps de détentions… ; 4.4.- La reconnaissance du statut de Prisonnier politique; 4.5.- Le jugement des coupables de la tragédie…; 4.6.- L’amertume des habitants… ; 5.- La Résistance à Pessoux; 5.1.- Un groupe de l’A.S., secteur Huy-Waremme, s’installe à Pessoux…; 5.2.- Le château de Castelaine repère d’un groupe de résistants; 5.3.- Hector Stevens et Roger Deville assassinés à Ciney ; 5.4.- D’autres membres de la Résistance…; 6.- La vie reprend son cours…

 Jean-Pierre Hamblenne présente Reynold Hostin, un écrivain wallon cinacien. Fort marqué par la guerre et sa captivité en Allemagne, Reynold Hostin a écrit plusieurs ouvrages en wallon de Ciney, fort semblable au namurois, mais émaillé de mots liégeois.

 On a bien entendu chacun ses préférences, mais son dictionnaire sur le wallon de Ciney (Contribution au dictionnaire du parler de Ciney) est remarquable. Cet ouvrage est un outil indispensable pour la lecture des œuvres wallonnes des écrivains de la région… 

David Delrée nous replongera, une nouvelle fois, dans notre chère et belle langue wallonne. Avec son article Mèrci à on coradjeû au d’là (Merci à un héros), David honore la mémoire d’un de ses parents, David Delrée, un grand Résistant capturé par un ennemi sanguinaire et exécuté, en septembre 1944, à Sorinnes…   

 En guise de conclusion, Léon Kefer présente un texte en wallon, publié en 1958 : Saint-Nicolas.

         Bonne lecture…

-. L’ouvrage, contenant 144 pages, est disponible à Ciney (librairie Moderne, rue du Commerce, n°38 ; Planet, av Schlögel, 115F [site M. Bricolage] ; au Délire de Lire, rue du Centre 88 ; à l’Office du Tourisme ; au Centre Culturel ;  à Chevetogne (J. Molitor), à Haversin (boulangerie Rynedyck ; chez Amand Collard), à Pessoux (François Willem et Joseph Franco), au prix de 10 €.
-. L’ouvrage peut être obtenu par courrier, pour la somme de 10 €, plus les frais postaux de 4.60 €. Le versement doit être effectué sur le compte du Cercle Historique de Ciney (BE35  1030  1195  7037) en portant la mention « revue n° 137 ».

***************************
- La Deuxième Guerre à Haversin et la Haid. Willy de Zitter, le plus infâme des espions à la solde de l’occupant, a sévi et envoyé à la mort plusieurs résistants. Vous suivrez les souffrances de la population, de nos soldats et des résistants, à partir de l’exode, jusqu’à la libération et le retour des prisonniers, pour ceux qui ont eu la chance de ne pas périr dans l’enfer des camps allemands… 
     Sommaire de cet article :
-. Les victimes de l’exode.
-. La bataille d’Haversin, le 12 mai 1940.
-. La résistance à Haversin, dont Willy de Zitter, le plus grand traître belge, qui a sévi à Haversin.
-. Les soldats et les résistants victimes de la guerre (Alfred Bertrand, Edgard Borlon, Norbert Collard, Léon Delsat, Jean Englebert, Jules Gigot, Émile Pirlot, Camille Sauvenière et Joseph Sibret.
-. Les enfants juifs accueillis au home Saint-Maurice, à Haversin (Jacques Frenkel (alias Jacques Oerlemans), Guy Kammerer et le père oblat Charles Deharveng.
-. Des avions s’écrasent dans la région d’Haversin (Haversin, Haid, Les Basses, Serinchamps).
-. La bataille de Jannée et les retombées à Haversin.
-. La libération.
 -. L’offensive von Rundstedt.
-. Brinley ROBERTS, un soldat britannique perd la vie à Haversin.
-. Franz Delieux nous emmène visiter la ruelle du Bouc, devenue la rue Sauvenière, qui conduisait à d’anciennes sablières et des fosses à terre plastique. Il présente de nombreux résidants de cette route.  
-.
David Delrée, un héros et un martyr de chez nous… La guerre venue, il entre dans la résistance, où il exécute de nombreuses missions dangereuses. En septembre 1944, les Allemands sont aux abois… David, en mission à Sorinnes, est capturé par un ennemi sanguinaire et exécuté ! André Hastir met à l’honneur ce grand Résistant.
-. Isidore Jacobs, un artiste cinacien… Après avoir vécu les affres de la Première Guerre, Isidore doit se reconstruire. Doué de ses mains, il réalise de nombreuses œuvres dont les matériaux de base sont le cuivre et l’acier. Jean Bleret montre quelques réalisations de son parrain.
-. À Ciney, qui n’a pas entendu parler de la Fête de la Bière, du Festival de la Guitare d’Or, des Jeux sans Frontières, de la Confrérie des Chauves… ? À la tête de toutes ces organisations, il y avait le bourgmestre, Joseph Lambert. Il y a 50 ans, il perdait la vie à la suite d’un accident de la circulation. Nous allons (re) découvrir ce personnage qui a fait connaître la capitale du Condroz, au-delà des frontières.
-. Léon Kefer, en fin limier, a découvert des anciens textes, en wallon, dont le thème est notre région. Il présente les deux premiers de cette série : Li Saint Elwes et On tour à t’chvau-godin…Enfin, ce cahier présente le courrier et des photos transmis par les lecteurs.
-. Un appel est lancé pour la sauvegarde du patrimoine, que ce soit des photos, des documents, des objets employés par nos aïeux… 
*****************************************
Les premières pages sont consacrées à Jean Mazy qui nous a quittés, il y a quelques mois.
-   Noss’vi Ciney, c’ess’t’on vrai paradis. Franz Delieux met en avant les grands et petits événements qui ont émaillé notre histoire, entre 1914 et 2018.
-   Quelle heure est-il à Ciney ? Horloges, horlogers et heure d’été n’auront plus de secret pour vous. Plus surprenant, en 1892, notre journée était encore rythmée par l’heure « vraie », différente à Ciney et les villes voisines ! 
-   David Delrée avec Li clotchî di l’èglîje di Cînè présente notre belle langue wallonne. 
-   Le 14 juillet 2010, une tempête effroyable s’abattait sur Ciney, dévastant la Collégiale. Roger Pierson présente un historique sur cet édifice, mais aussi les nombreuses difficultés que les représentants de la commune et les nombreux intervenants ont dû surmonter pour remettre en état notre église, plusieurs fois centenaire.
-   Au cours de son histoire, Haversin a connu deux chantiers pharaoniques : la construction et la mise en service du chemin de fer et 150 ans plus tard, la suppression du passage à niveau. D’une manière originale, Josiane Mengal s’adresse à son cher passage à niveau et nous fait découvrir le Mur de Berlin, perçu par des riverains médusés ! 
-   
La petite histoire de la famille de Pierre Somlette, de Chevetogne, est relatée. Une histoire familiale comme tant d’autres. Ce texte montre l’importance à sauvegarder notre patrimoine. Quelques documents, qui de prime abord semblent négligeables, permettent de rappeler notre passé. 
-   Enfin, ce cahier présente le courrier et des photos transmis par les lecteurs. Un appel est lancé pour la sauvegarde du patrimoine, que ce soit des photos, des documents, des objets employés par nos aïeux…  L’ouvrage est disponible dans les librairies de Ciney, au prix de 10 €. Pour plus de renseignements : 083-688920.

L’ouvrage peut être obtenu par courrier, pour la somme de 10 €, plus les frais postaux.Le versement doit être effectué sur le compte du Cercle Historique de Ciney (BE35  1030  1195  7037) en portant la mention « revue n° 135 ».

Merci et bonne lecture…


Cet ouvrage de 144 pages est disponible, à partir du 5-12-2017,au prix de 10 € dans les librairies de Ciney. Pour plus d’informations : 083-688920 – www.haversin.eu

Chers membres et amis lecteurs,

    Le Cercle historique de Ciney a le plaisir de vous présenter son 134e cahier. Nos grands fervents de l’histoire de la région vont une nouvelle fois vous faire découvrir notre passé. Voici un aperçu des articles.

    Il y a un an, le dernier cinéma, bien connu des Cinaciens, a été démoli. À la suite de cet événement, Léon Kéfer s’est interrogé sur les « salles obscures » que comptait notre ville. Les recherches ont été fructueuses pour le Caméo-Chapelin. Mais en ce qui concerne les autres cinémas, le manque d’archives n’a pas permis de développer ce sujet comme nous l’aurions souhaité. Heureusement, depuis peu, le Centre Culturel de Ciney, avec « CineyCinéma », permet aux cinéphiles de découvrir sur grand écran des films majeurs du 7e art !

    Le 10 mai 1940, l’Allemagne envahit notre patrie. La Résistance s’organise sous des formes diverses, dont par la presse clandestine. Ciney a eu son journal clandestin et, malheureusement, aussi des victimes, suite à la participation de ces braves à la diffusion de ces journaux interdits par l’occupant…

    Noss’ vi Ciney, c’ess’t’on vrai paradis. Franz Delieux propose son histoire de Ciney. C’est un « pot-pourri » d’informations fort diverses, grands et petits événements, qui ont émaillé notre histoire, au fil des siècles. De nombreux personnages sont nommés, comme les bourgmestres et les doyens. D’autres personnes auraient pu être citées, comme les médecins et les pharmaciens, mais l’absence d’archives ne l’a pas permis. Les événements étaient tellement nombreux que vous lirez la suite de cette étude dans le prochain numéro.

    Une fois n’est pas coutume, nous allons nous replonger dans notre chère et belle langue wallonne. David Delrée nous fait l’honneur de présenter ses « menteries ». David est loin d’être un inconnu pour les Cinaciens. Pensionné de la SNCB, où il était conducteur de train, il a toujours été bercé dans le wallon, car sa maman écrivait beaucoup dans le journal Vers l’Avenir. Il cumule les fonctions d’acteur, de metteur en scène, et d’adaptateur de pièces de théâtre en wallon, et cela avec plusieurs troupes de la région ! Non content de sauvegarder notre patrimoine, il a aussi participé, en septembre 2015, au concours des Menteurs, organisé par les Molons de la Royale Moncrabeau, à Namur… À cette époque, une seule question était sur les lèvres de tous les Cinaciens : quand et comment allait-on réparer le clocher de la Collégiale ?  David a eu une idée lumineuse : ne remplacerait-on pas le clocher par une éolienne ?

    À la suite d’une proposition de Désiré Dessoy, nous allons dévoiler les projets d’Alphonse Thiry, chef de gare, pour fleurir son lieu de travail, à l’occasion des Fêtes du Centenaire.

    L’histoire de l’Armée secrète, à Ciney, est bien connue, grâce à l’ouvrage du commandant Bodart. Par contre, en ce qui concerne la région d’Haversin-Chevetogne-Sorinnes-Rochefort nous avons très peu d’informations la concernant. Nous publions une liste de noms des résistants de cette zone. Nous lançons un appel pour retrouver leur prénom, leur lieu de résidence et les actions héroïques qui ont permis que l’on vive dans un pays libre.

    Enfin, après avoir relaté la journée du 16 mai 2017, date à laquelle la Collégiale a retrouvé son clocher, Marie Collard présente les Jeux de la Vache qui devient une festivité incontournable le 21 juillet…

    Bonne lecture…   



    Cet ouvrage de 112 pages est disponible, au prix de 10 € dans les librairies de Ciney.
    Le Comité a le plaisir de vous présenter le 133e cahier du Cercle Historique. En fin limier, les auteurs n’ont négligé aucun détail pour vous plonger dans le passé de notre Entité. Les textes sont rehaussés d’une iconographie variée et souvent inédite.

    Pierre GILMARD consacre une étude exemplaire sur la société de gymnastique La Royale Vaillante Saint-Georges. Créée en 1911 par l’abbé Bonjean, elle regroupe actuellement plus de 400 affiliés. C’est un des plus vieux clubs sportifs de notre Province. Après avoir lu cet article, vous n’aurez qu’une envie : rejoindre le club et débuter les entraînements de gymnastique et pourquoi ne pas vous initier au trapèze, à la danse, ou au hip-hop…

    Après le Festival de la Guitare d’Or, nous nous replongerons une nouvelle fois dans les années 1960. Il y a 50 ans, à l’ombre de la collégiale, les habitants de la capitale du Condroz ont vécu des événements prestigieux. Grâce à la télévision naissante et aux Jeux sans Frontières, Ciney allait devenir une ville célèbre vers laquelle tous les yeux allaient se tourner… Découvrons cette période inoubliable ainsi que les héros cinaciens qui ont fait la joie dans tant de foyers... 

    En 1977, MM. Van Vuchelen et Lambert ont entrepris la fouille d’un site archéologique à Fays-Achêne, connu sous le nom « le Tombois » ou « Carrière Bocca ». Vingt-deux tombes mérovingiennes ont été recensées, avant d’être, en partie, ensevelies par la route Charlemagne. En tant que spectateur, Jean Bleret rappelle, avec une petite touche humoristique, les traces laissées par ces ancêtres mérovingiens…

     On ne pouvait passer sous silence cette journée mémorable du 16 mai 2017 que tous les Cinaciens attendaient… Notre collégiale a retrouvé son clocher ! Marie Collard rappelle cette journée apocalyptique du 14 juillet 2010 et présente un reportage sur la pose de « notre clocher », symbole de notre attachement à Ciney…  

    Bonne lecture…

 

1914 1918  
L'Entité de Ciney il y 100 ans

Un ouvrage de 304 pages
250 photographies ou documents anciens
20 € dans les points de vente

Pour plus de renseignements, cliquez ici

 

             Dans les années 60, le Festival de la Guitare d’Or de Ciney a fait connaître notre entité au-delà de nos frontières. Des groupes impayables aujourd’hui s’y sont produits. Nous suivrons année par année, au travers de la musique, l’évolution de la société. Nous vous rappellerons aussi les débuts des groupes cinaciens, Les Carlton’s, Les Najas, Les Spectres…   

            Franz Delieux met en exergue tous les bienfaits que la Congrégation des Pauvres Sœurs de Mons a apportés dans la région. Nous découvrirons sa bienveillance en créant, entre autres, l’Institut de l’Enfant-Jésus et, plus tard, l’IMP. Il nous parle aussi de sœur Philomène qui s’est tant occupée des pauvres et des malades. Aujourd’hui, les Sœurs ont été remplacées par du personnel médical et paramédical. Il y a plus de 450 résidents pour les établissements du Sacré-Cœur et de l’IMP. C’est aussi le plus grand employeur de Ciney, avec plus de 600 emplois…

             Le 14 mars 1945, un bombardier américain, après un raid en Allemagne, s’écrasait à Florée, faisant une victime. Grâce au Cercle historique de Ciney et à Denis Abel (revues n° 126 et n° 127), nous avons pu situer avec précision l’endroit de l’accident. Depuis lors, des parents du défunt sont revenus sur les lieux, à plusieurs reprises. Édouard Renières, représentant en Belgique de la 8 th Air Force Historical Association, fait le point sur ce sinistre et présente l’émouvante cérémonie d’hommage qui a eu lieu, en présence des Autorités américaines. 

            Dans le cadre de la journée portes ouvertes, à l’Athénée royal du Condroz, Marie Houyoux, professeur de Latin-Grec, et ses élèves ont décidé de relever un défi de taille : travailler sur le thème de « Ciney au temps des Romains ». Ce travail a été considérable et semé d’embûches. Lors de cette journée, ils nous ont fait découvrir le fruit de leurs recherches. L’exposition était magnifique et très instructive. Je dois ajouter que nous avons rencontré des étudiants super motivés… Dans ce numéro, Mme Houyoux présente ce splendide projet, la répartition des tâches entre les élèves, ainsi que les difficultés rencontrées...

             Léon Kéfer relate l’inauguration de la rue Charles Balthasar, en 1930. M. Balthasar a dirigé, pendant des décennies, les Forges de Ciney, grande pourvoyeuse d’emplois. Ensuite, il nous parlera d’Eugénie Nivaille, « la presque centenaire », décédée à l’âge vénérable de 99 ans…

                Le 3 mars 1948, un avion de la Sabena s’écrasait à Londres. Parmi les victimes, un Cinacien, Jean Lomba qui a été Agent de Renseignement et d’Action (A.R.A.), pendant la guerre. Nous suivrons ce héros tout le long de son périple pour rejoindre la Grande-Bretagne et découvrons ses missions de parachutiste dans notre contrée et en Allemagne.  Il est utile de souligner que nous devons cette étude grâce à la générosité de Jacqueline Lomba-Samson qui a voulu rappeler le patriotisme de son beau-frère. Nous la remercions.

             Bonne lecture...  

 

1914-1918  L'Entité de Rochefort à l'heure allemande

Un livre de 304 pages.

Plus de 200 photographies et documents anciens.

20 € dans les points de vente (à partir du 14 avril 2015).

Pour plus de renseignements, cliquez ici.

 

1914-1918

Ciney à l’heure

allemande

1914-1918

(L'Entité de Ciney)

Un livre de 272 pages.

Plus de 200 photographies et documents anciens.

17 € dans les points de vente.

Pour plus de renseignements, cliquez ici.

 

 

 

 

 

 

Les activités à Haversin...

 

     Ce site a pour but de vous faire découvrir la région d’Haversin, son histoire et sa vie associative.  Il a aussi pour objet la vulgarisation et la mise en valeur du patrimoine local.

     Créer un site est un travail de très longue haleine, mais lorsqu’il sera terminé, vous pourrez découvrir des informations sur les villages environnants, comme Haid, Vérenne, Les Basses, Serinchamps, Buissonville, Forzée, Navaugle, Frandeux, Montgauthier,  Laloux, ou les villes de Ciney et de Rochefort…

 

Le château et la ferme d'Haversin

 

       Haversin, en wallon "Hav'sin", au fil des siècles est passé dans les mains de plusieurs familles: de Haccourt au 14e siècle, Charpentier en 1453.  Hubert de Charpentier, cité en 1570 et 1583, épouse Hélène de Viron.  Veuve en 1599, elle se marie en secondes noces avec Nicolas de Waha Fronville; celui-ci décède en 1604.  Par cette alliance Haversin passe dans la famille de Waha.  En 1730, Louise Florence de Waha épouse Charles-Emmanuel, prince de Gavre, gouverneur du comté de Namur.  Leur fils, François-Joseph sera le dernier seigneur de Haversin.  

 

  Le château d'Haversin

 

   Au siècle passé, le château appartenait à la famille de Bonhome, famille qui a donné deux bourgmestres à la Commune.  Nicolas de Bonhome (1773-1850, époux de Charlotte de Potesta), bourgmestre de 1816 jusqu'en 1850 et Alexandre de Bonhome de 1851 à 1861.

     Vers 1920, le château a été habité par la famille de Ribeaucourt, puis par la famille d'Harcourt.  A la fin des années 1970, une école privée, tenue, pendant 3 ou 4 ans,  par des religieux, occupait une partie de la propriété.  M. Janssens, entrepreneur à Anvers, a acheté le château, en 1986.  Il l'a entièrement restauré.

 

 

Haversin, l'église

La ferme du château d'Haversin

La rue de Barvaux à Haversin

Haversin, rue de Barvaux, au Culot: "la Tavienne".

La chapelle Saint-Lambert à Vérenne

A suivre...

 

Sommaire du site

Quand on découvre un site, il n’est pas toujours évident de naviguer dans les différentes pages et de retrouver rapidement l’information recherchée.

Dans la colonne de gauche, vous avez les liens qui conduisent aux différentes pages.  Faute de place, c’est peu explicite, j’en conviens.  Voici un sommaire un peu plus détaillé qui permettra de mieux connaître les informations présentées.  Pour plus de clarté, le titre du sujet relaté est précédé du nom de la localité concernée.

 

Haversin : brocante du 1er mai Depuis 1996, une brocante est organisée dans le village.  Avec plus de 350 exposants, c’est devenu une des plus importantes de la région.  Ces quelques pages permettront de vous informer sur les inscriptions, la restauration, le plan du circuit, quelques photos de la brocante et le chemin pour vous rendre à Haversin.  Pour plus d’informations cliquez ici.

Haversin : ASBL Haversiquoitous.  Fondée en 1994, l’association organise la brocante, Halloween et des activités pour les jeunes et les adultes.   Haversiquoitous a aussi pour but la sauvegarde et la mise en valeur du Patrimoine local.  L’ASBL a décidé de parrainer la chapelle Saint-Lambert de Vérenne qui est malheureusement fortement délabrée.   Pour plus d’informations cliquez ici.

Haversin, Haid, Serinchamps.   Haversiquoitous souhaite mettre le petit patrimoine en valeur et rénover la chapelle Saint-Lambert.  Bonne promenade dans les rues du village.  Pour plus d'informations chiquez ici.

Haversin – Halloween Depuis 1994, la fête d’Halloween est organisée à Haversin, ce qui en fait une des plus anciennes célébrées dans la région.  Dans le froid et l’obscurité d’octobre, des chevaux de trait tirant une charrette, suivis par un cortège étrange, déambulent dans les rues d’Haversin.  Ce cortège se compose de près de 60 fantômes, sorcières, monstres en tout genre.  En fin de journée, ce petit monde se réunit à la Salle des Jeunes où un potage au potiron est offert.  Une animation y est aussi proposée par Haversiquoitous, l’ASBL organisatrice de l’événement.  Pour plus d’informations cliquez ici.

Haversin – Buissonville – Serinchamps : le 2 mars 1944, une forteresse volante s’écrase dans les bois de Longuir Le Boeing B-17G, n° 42-97509, surnommé « Old Hickory» piloté par Damon Elder s’écrase dans les bois.  Nous parlerons de ses neuf autres compagnons d’infortune : David L. Wilson, James R. Burns, Norman M. Clark, Mario D. Garcia, Daniel F. Gilmore, Frank J. Mirenda, Edward B. Connors, Verden D. Swank et Albert W. Stravinsky.  Pour plus d’informations cliquez ici.

Haversin – Buissonville : les moulins et les fermes du Molinia.  Le hameau du Molinia est situé le long de la route Ciney - Rochefort, entre Haid et Forzée.  Il demeure une ferme exploitée par la famille Lambeaux.  Vous découvrirez les deux fermes et les deux moulins qui ont existés à cet endroit et à proximité.  Pour plus d’informations cliquez ici.

Buissonville.  Dans l’avenir, ces pages vous feront découvrir Buissonville, son histoire et sa vie associative.  Vous pourrez découvrir des informations sur les hameaux de Forzée, Navaugle et du Molinia qui faisaient partie de Buissonville, avant la fusion des communes en 1977.  En attendant, voyez ces quelques photos.  Pour plus d’informations cliquez ici.

A la découverte de Ciney et de ses environs à la belle époque.  Découvrez les 9 anciennes communes (Achêne, Braibant, Chevetogne, Conneux, Ciney, Leignon, Pessoux, Serinchamps, et Sovet ) qui forment aujourd'hui le grand Ciney.  Un ouvrage rassemblant 460 cartes postales et photographies.  Pour plus d'informations cliquez ici.

Forzée et saint Willibrord - Histoire et petites histoire.   Un ouvrage qui retrace toute l’histoire de Forzée et de sa chapelle à travers 192 pages, agrémentées de 230 photos et plans.  Pour plus d'informations cliquez ici.

Serinchamps.  Découvrez Serinchamps, l'histoire de ce village, de ses seigneurs sous l'Ancien régime, de son château et de sa colonie et un peu de généalogie...   Pour plus d'informations, cliquez ici.

A la découverte de Rochefort et de ses environs à la belle époque.  Découvrez les anciennes communes (Ave-et-Auffe, Buissonville, Eprave, Han-sur-Lesse, Havrenne, Jemelle, Lavaux-Sainte-Anne, Lessive, Montgauthier, Rochefort, Villers-sur-Lesse et Wavreille) qui forment aujourd'hui le grand Rochefort.  Un ouvrage rassemblant 500 cartes postales et photographies...              Pour plus d'informations, cliquez ici.

A la découverte de Rochefort, découvrez son histoire...  Pour plus d'informations, cliquez ici.
Vérenne et la chapelle Saint-Lambert.   Située entre Haversin et Les Basses, découvrez cette chapelle classée et ce lieu enchanteur...   Pour plus d'informations, cliquez ici.

Rendez-vous des artistes locaux - expositions de vieux outils et "Haversin - Haid à la belle époque", à l'église d'Haversin, les 27 et 28 mars 2010.  Découvrez les artistes et l'exposition...  Pour plus d'informations, cliquez ici.  

 
 
 
 

Ce site est le vôtre.  Si vous recherchez des informations sur des faits anciens (histoire, généalogie, ou autres…) vous pouvez m’envoyer vos questions, elles seront publiées.

Si vous souhaitez présenter votre association, votre ASBL, …  je veux bien lui réserver un espace.  Nous pouvons en discuter, de toute façon c’est gratuit.

La zone concernée par ce site est la région d’Haversin (les entités de Ciney, Rochefort et Somme-Leuze).

 Vos remarques sont les bienvenues.

Pages trouvées